Pourquoi des échéances réglementaires ? 🤷‍♂️

Les échéances réglementaires sont là pour assurer une partie de la conformité d'un élément. Elles permettent de poser des jalons dans le temps à l'exploitant afin de réaliser des contrôles et donc de s'assurer l'intégrité d'un élément.

En fonction de la thématique réglementaire et de l'élément, différentes périodicités de contrôle peuvent s'appliquer. L'échéance est la date d'expiration de la validité du dernier rapport de contrôle sur votre élément. Vous devez effectuer un nouveau contrôle sur votre équipement avant que celle-ci ne soit dépassée. Une fois le contrôle effectué et le rapport réceptionné, vous pouvez mettre à jour la date d'échéance de votre équipement. Une fois cette étape réalisée, l'algorithme calcule automatiquement votre prochaine échéance de contrôle. Ainsi, en mettant à jour vos échéances, vous attestez de la conformité de votre élément par rapport à la réglementation (en y joignant le rapport de contrôle dans documents associés).

Comment est organisée la fonctionnalité Échéances ? 📁

L'onglet Échéances est divisé comme suit :

  • Mes échéances : l'ensemble des échéances "en retard" et "à venir"
  • Tableau de bord : la visualisation graphique des échéances au cours du temps

Différentes actions sont possibles dans la catégorie "Mes échéances". Par exemple, vous pourrez :

  • Filtrer par mots-clés : Item, Désignation, Type, Date ou site
  • Mettre à jour la date du contrôle réglementaire affiché en cliquant sur l'icône flèches circulaires

Dans l'onglet "Tableau de bord" des Échéances, vous pouvez suivre de manière efficace les échéances sur une année donnée. Ce tableau permet :

  1. Regrouper les futures échéances réglementaires
  2. Répartir les futures échéances réglementaires
  3. Anticiper les budgets associés aux échéances réglementaires

Comment les échéances sont-elles définies ? 📖

L'échéance de contrôle de votre élément est automatiquement calculée en fonction de ses caractéristiques. Dans Ealico, il y a deux types de périodicités qui définissent les échéances de contrôle :

  1. Périodicité réglementaire : fréquence définie par défaut dans la réglementation
  2. Périodicité personnalisée : fréquence définie par l'exploitant, celle-ci doit être plus restrictive que celle imposée dans la réglementation.

Suivez ce lien pour en savoir plus sur la périodicité personnalisée.

Ealico, "Un présent maîtrisé pour un futur plus sûr !"

Avez-vous trouvé votre réponse?